421 - Qu'il est doux de ne rien faire lorsque tout s'agite autour de nous

"Qu'il est doux de ne rien faire lorsque tout s'agite autour de nous" est le titre d'une émission diffusée il y a quelque temps déjà sur une chaîne de radio du service qui est du au public. Le propos est particulièrement bien adapté aux périodes où sont transmises et retransmises des émissions sportives comme la coupe du monde de football, le tour de France cycliste, le tournoi de tennis de Roland Garros, les Jeux Olympiques et paralympiques, et caetera. Pourquoi est-il bien adapté ? Pour la bonne raison qu'il caractérise fort bien une situation dans laquelle on trouve d'un côté des individus dynamiques, qui s'agitent et de l'autre des individus statiques, qui ne font rien que regarder. Les uns courent dans tous les sens, montent ou descendent, bref se démènent alors que les autres sont la plupart du temps assis dans un fauteuil ou un canapé, ne se levant qu'à l'occasion d'une performance, pour aller se ravitailler ou lansquiner.

La disproportion entre les attitudes est encore plus nette voire excessive à l'occasion d'émission sportive qui mettent en compétition des athlètes dits handicapés et qui posent la question de savoir qui est le plus handicapés des deux, l'athlète en fauteuil ou le téléspectateur sur un fauteuil !

Mais une autre question se pose : celle de savoir si le second est si inerte que cela ! A suivre

Ainsi va le monde n° 420 - « Tous en terrasse »

Reims, code postal 51100. Autrefois, on mettait Marne, du nom du département. A la caisse de la surface dite grande du Bricolage est requis le code postal. Pas la ville, encore moins le département, mais le code postal. 51100. De quel pays êtes-vous ? + 33 comme l'indicatif téléphonique. D'où  […]

Lire la suite

419 - La coupe du monde de football 2018

Le foot au-delà des clameurs, de l'argent, de la publicité, c'est d'abord un marqueur social. Et il est populaire parce qu'il est pratiqué dans les rues de Manille, de Paris ou d'Alger ou les pâtures des villages par des enfants du peuple en grande majorité. « De n'importe quel pays, de n'importe  […]

Lire la suite

Ainsi va le monde Ainsi va le monde n° 417 - Des robots et des hommes

On s'émeut beaucoup à l'idée, proche du fantasme, que les robots pourraient bientôt remplacer les hommes. L'idée est au cœur du courant de pensée appelé post-humaniste. Ce n'est pas seulement une idée. On observe ici et là des objets dotés d'une « intelligence » telle qui laisse penser, espérer ou  […]

Lire la suite

416 - L'UNEF, le voile, les lunettes, le caméléon, la couverture écossaise, la laïcité

L'image vidéo d'une responsable parisienne de l’UNEF portant un hijab a mis en émoi le landernau politique et médiatique. Maryam Pougetoux, présidente de l'UNEF, un syndicat étudiant, mobilisée contre la réforme de l’inscription à l’université dite Parcoursup ' suscite un vaste débat, pas tant pour  […]

Lire la suite

Ainsi va le monde N° 415 - Mon nom est personne

« Mon nom est Personne » est le titre d'un western spaghetti de Tonio Valérii de 1973 mais bien avant cela c'est la référence au mauvais tour que joue Ulysse au cyclope en lui disant qu'il s'appelle « Personne ». On sait ce qu'il advint du cyclope pour l'avoir cru ! On s'en souvient peut-être, il y  […]

Lire la suite

Ainsi va le monde n° 409 - Les baguettes et la fourchette

Un conte chinois raconte ceci : « Une nuit, Confucius, le sage, rêva qu’on l’emmenait voir les damnés qui croupissaient en Enfer. Quelle ne fut pas sa surprise de s’apercevoir que l’Enfer ressemblait fort à une grande salle de banquet avec une table géante autour de laquelle les damnés étaient  […]

Lire la suite

Ainsi va le monde n°413 – Un tourisme génocidaire

Tourisme génocidaire. J'ai bien conscience qu'en employant le terme de génocide de cette manière, je vais être accusé de détournement de fond, le fond qui fait le sens véritable des mots. Surtout en accolant le terme à « tourisme ». En effet, selon l'encyclopédie en ligne Wikipédia, un génocide – je  […]

Lire la suite

Haut de page